Article

L’élongation coronaire

L'élongation coronaire est une technique chirurgicale qui consiste à augmenter la partie visible de la dent.

 

Dans quel cas les chirurgiens-dentistes ont-ils recours à l'élongation coronaire ?

Si votre dent est cariée ou fracturée, votre chirurgien-dentiste doit restaurer votre dent pour y poser une couronne par exemple. Dans certains cas, la limite de la fracture ou de la carie peut se situer sous la gencive. La partie de la dent à traiter est donc cachée. Votre chirurgien-dentiste doit donc, grâce à une élongation coronaire, augmenter la partie visible de la dent, pour accéder à cette partie cachée. Il pourra ensuite traiter et restaurer correctement la dent.

 

Comment se déroule la chirurgie ?

Dans un premier temps, votre chirurgien-dentiste va nettoyer et supprimer les parties fragiles ou cariées de la dent. C'est l'étape classique de tout traitement dentaire.

L’élongation coronaire est une chirurgie réalisée sous anesthésie locale. Le chirurgien-dentiste soulève la gencive et la repositionne plus bas. De la gencive et parfois également un petit peu d’os sont retirés (1 à 2 mm).
Des points de sutures peuvent être nécessaires. Après un délai de cicatrisation de quelques semaines, le défaut se positionne alors au dessus de la gencive : il est donc visible et la dent peut-être reconstruite dans des conditions optimales. C'est ce qu'on appelle l'élongation coronaire.

Le temps de maturation et de stabilisation des tissus est d'environ trois mois. Pendant cette période, votre chirurgien-dentiste peut poser une couronne ou un pansement provisoire.

 

A retenir

  • L'élongation coronaire permet d'augmenter la partie visible de la dent c’est à dire d’allonger la couronne.
  • Il n’est pas possible de soigner une dent sous la gencive. Il faut donc dégager la gencive et parfois retirer un petit peu d’os pour la traiter de manière fiable.

Dernière mise à jour le 10/03/2016